Quelques informations suite à la visio-conférence, du 11 mai, avec le vice-président au Conseil Régional chargé des lycées.

La région prépare la rentrée de juin, mais pense déjà aux conditions d’accueil du mois de septembre.

Il n’y aura pas de réduction d’effectif parmi le personnel territorial sauf pour cause les arrêts et droit de retrait.

Chaque établissement va, en fonction de ces contraintes de locaux (restaurant, sanitaires, circulation) et de personnels, déterminer sa capacité d’accueil, les élèves ciblés devraient être ceux les plus en difficultés ainsi que ceux qui ont étés « perdus » le temps du confinement.

La région est en train de fournir aux établissement du gel hydro-alcoolique et des masques pour chaque élève jusqu’à la fin juin.

Il y a une certitude, c’est que la restauration sera assurée, avec des circuits uniques, plats en nombre limité, désinfection des tables entre chaque personne, distances minimums.

Le transport sera assuré, avec les mêmes trajets et horaires, il y aura port de masque + un siège sur deux + gel hydro-alcoolique, dans la mesure ou le nombre d’élève par lycée sera réduit, les problèmes de places sera étudié au cas par cas, il devrait y avoir un contacte élève par élève pour affiner les besoins. Une remise d’ordre devrait intervenir pour la période ou les enfants n’ont pas pris le bus.

La question de l’accueil en internat n’est pas encore tranchée.

La Région, dans le même temps va augmenter les capacités et complémenter de l’outil numérique (un catalogue d’ouvrage sera disponible fin juin, cours)  (il y a eu le prêt de 2000 pc/tablettes), il doit e^tre utilisé en association avec les livres. L’utilisation de cette outils pour diffuser en direct un cours ayant lieu en classe est en construction.

La disponibilité du matériel informatique n’enlève pas les problèmes de connexions et de débit. Il est envisager des lieu tiers munis d’un réseau de qualité permettant l’accueil d’élèves.

Cordialement.


S. Brion