2022 (avril) – Conseil local FCPE de Saintes – Pétition des parents d’élèves pour supprimer les quotas de copies des écoles de la CdA

Fait à Saintes, le 4 avril 2022

Mesdames et Messieurs les parents d’élèves des écoles de la CdA de Saintes,

Les représentants de parents des écoles primaires de la Communauté d’Agglomération (CdA) de Saintes ont été informés lors des derniers conseils d’école de la mise en place par la CdA d’une nouvelle mesure concernant l’utilisation des photocopieuses dans les écoles de nos enfants.

En effet, la CdA a décidé, sans concertation des enseignants, de limiter la consommation de photocopies d’une façon assez drastique dans les écoles maternelles et élémentaires. Un quota de copies par enfant a été imposé aux écoles.
Ce quota inclut les copies nécessaires à la vie de l’école comme l’information aux parents, la gestion administrative de chaque établissement, les supports pédagogiques sans différenciation des niveaux et besoins des élèves à chaque âge.

Selon nos informations, le quota se décompose ainsi :

• un recto A4 noir et blanc = 1 point
• un recto A4 couleur = 3 points

• un recto verso A4 noir et blanc = 2 points
• un recto verso A4 couleur = 6 points

Un élève a droit à 4 points par jour.

Ces règles de calcul ne prennent pas en compte :
– les besoins particuliers de nos enfants (classe ULIS, Chant-école, UPE2A, RASED…)
– les besoins spécifiques des enseignants (utilité de la couleur dans certaines matières, création de nouveaux supports),
– les besoins pour l’administration, la direction de l’école, l’information à transmettre aux parents, etc.

Nous trouvons ce système de points infantilisant pour les enseignants et très contraignant. Cela les limite dans leur pratique pédagogique et les oblige à consacrer du temps et de l’énergie à la gestion du nombre de photocopies.
Ce temps et cette énergie ne seraient alors plus disponibles pour nos enfants.

Nous avons appris que lorsque le quota sera atteint, les copies supplémentaires seraient susceptibles d’être aux frais de la coopérative scolaire qui est en grande partie financée par les parents d’élèves. Ce sera au détriment des sorties culturelles, des projets de classe…
Ceci nous semble contraire au principe même de l’école publique, laïque et gratuite.

Les arguments avancés sont la lutte contre le gaspillage des ressources, la régularisation de grandes disparités entre les écoles, et des économies à faire pour financer d’autres équipements, notamment numériques.
D’une part, à ce jour, les enfants ne sont pas équipés individuellement d’outils numériques qui permettraient d’utiliser moins de papier.
D’autre part, nous, parents, sommes ouverts à un enseignement sur l’outil numérique mais nous sommes convaincus que pour l’apprentissage des bases d’écriture, de lecture et de calcul, le papier reste indispensable en maternelle et élémentaire. Des études montrent que trop de temps passé sur les écrans n’est pas favorable au développement de nos enfants. La période des confinements nous l’a bien prouvé.

Pour toutes ces raisons, nous nous opposons à la décision de la CdA de mise en place de quota de photocopies par enfant et souhaitons le retrait de cette mesure.

En réponse à la numérisation de nos écoles, nous suggérons à nos élus de privilégier la dématérialisation de certains support de communication, par exemple L’Esprit d’Agglo, qui est aujourd’hui imprimé en couleur recto verso sur papier glacé. Cette économie permettrait à notre avis de couvrir les besoins de l’ensemble des écoles de la CdA sans mise en place de ce quota.
De plus, nous avons remarqué que depuis quelques années la CdA réduit son investissement en faveur de nos enfants : par exemple, des intervenants extérieurs ne sont plus programmés dans nos écoles.
De fait, nous nous interrogeons sur les réelles motivations de ces décisions prises par la CdA.

Si, comme nous, vous souhaitez manifester votre opposition à cette décision imposée aux enseignants et qui aura des répercussions inévitables sur nos enfants, nous vous invitons à signer notre pétition que nous ne manquerons pas de relayer aux élus de la CdA.

Les représentants des parents d’élèves

_____________________________________________________

Mesdames, Messieurs les élus de la CdA de Saintes,

Par la présente requête, nous, parents d’enfants scolarisés dans les écoles de la Communauté d’Agglomération de Saintes, demandons le retrait de la décision de mise en place du quota pour les photocopies destinées à l’activité de nos enfants dans les écoles maternelles et élémentaires.

La pétition est aussi disponible en format papier.

Parents d’élèves : exiger des moyens indispensables pour l’école afin que nos enfants ne soient pas les oubliés de la relance

Communiqué de presse


            Le Conseil local FCPE de Saintes considère que, dans la situation sanitaire actuelle, tout doit être mis en œuvre pour que les élèves puissent bénéficier d’une scolarité la plus normale possible.

            La communication tardive et les modifications successives des modalités du protocole sanitaire en cette rentrée de janvier, ont mis les personnels et les familles dans des situations ingérables.

            Ceci s’est fait dans un contexte où s’est poursuivie une politique de restrictions à l’encontre de l’école de la République, se traduisant par le retrait de moyens considérables sur plusieurs années, mais aussi d’affaiblissement des instances de dialogue et de participation.

            Les conséquences de ces facteurs cumulés se constatent au niveau local et conduisent le Conseil local FCPE de Saintes à comprendre et partager les raisons qui mènent à l’exaspération des membres de la communauté éducative.

            Nos enfants ne doivent pas être les oubliés de la relance. La journée nationale de mobilisation du 13 janvier 2022 constitue un jalon pour exiger le rétablissement des conditions et moyens indispensables à une scolarisation optimale des enfants et des jeunes. 

contact : M. Serge MAUPOUET, Président du Conseil local FCPE de SAINTES

Téléphone : 05 46 93 08 95 – Courriel : contact@fcpesaintes17.fr

Pour l’ouverture de classes à horaires aménagés

Enquête

Saintes le 2 mars 2021,

Enquête pour l’ouverture de classe à horaires aménagés.

Il s’agit de classes avec un emploi du temps aménagé, pour permettre à l’élève, une à deux fois par semaine une pratique supplémentaire de son activité artistique, culturelle ou sportive, dans son club ou association.

Les représentants de parents d’élèves FCPE recensent le nombre d’enfants qui souhaiteraient intégrer ce type de classes.

Si vous êtes intéressé par l’ouverture d’une telle classe, merci de bien vouloir nous faire parvenir un courriel à l’adresse indiqué ci-dessus avec le niveau de l’année prochaine de votre enfant et la discipline concernée.

Ce recensement ne vaut pas engagement de l’ouverture d’une section de la part du collège, ni inscription, il a pour but de comptabiliser le nombre de familles intéressées.

Merci de votre réponse.

Les représentants de parents d’élèves FCPE.

L’Arlésienne des toilettes (mars 2021)

Action

Depuis de nombreuses années, les représentants de parents d’élèves de la FCPE dénoncent l’état des sanitaires dans les collèges de Saintes. Ils demandent la réalisation de travaux d’envergure.

Des établissements du second degré construits dans les années 70 ont connu depuis lors un quasi doublement des effectifs.

Les travaux d’agrandissements faits ne sont pas toujours suffisants (surface dédiée à la restauration, nombre de sanitaires, taille de la cour de récréation).

Ce problème d’accès aux toilettes peut faire sourire, mais il est un enjeu majeur de santé publique. Il peut entrainer chez certains enfants des conséquences sur leur santé globale actuelle, mais également future.

Par exemple, le nombre de toilettes par élève est de 1 pour 40 filles au collège Agrippa d’Aubigné. L’accès a lieu essentiellement durant les inter-cours et les récréations. Ce qui a pour conséquence une utilisation intensive sur de courtes périodes.

La crise sanitaire traversée actuellement accentue les difficultés et rend utopique l’application des protocoles voulus par le ministère de l’Éducation Nationale.

Il y a deux ans, nous avons rencontré Mme Rokvam, Conseillère au Conseil Départemental et en charge des collèges. Les mêmes faits avaient été exposés, mais aucune réponse satisfaisante n’avait été apportée faute de budget suffisant.

À la rentrée 2020, le Conseil Local de Saintes de la FCPE a adressé un courrier à Mr Bussereau Président du Conseil Départemental qui à ce jour est restée sans réponse.

Il est urgent que des investissements massifs soient fait pour améliorer le nombre et le confort minimum des sanitaires.

Au cours du dernier Conseil d ‘Administration, les représentants de parents de la FCPE ont une nouvelle fois été posée. Seule une réponse évasive non chiffrée et datée a pu être fournie.

Le Conseil Local de Saintes va mener une action auprès des candidats aux prochaines élections Départementales dans les semaines qui viennent.

contact : M. Stéphane BRION, Président du Conseil local FCPE de SAINTES, référent FCPE du collège Agrippa d’Aubigné

Téléphone : 05 46 93 08 95 – Courriel : contact@fcpesaintes17.fr

Chèque-livre

Information

La région Nouvelle-Aquitaine a reconduit pour cette année scolaire 2021 le chèque-livre à 20 € pour l’ensemble des lycéens et apprentis en formation jusqu’au niveau Bac.   Ce chèque, sous forme de e-coupon, est utilisable jusqu’au 31 août dans plus de 130 librairies partenaires sur tout le territoire régional. Il a vocation à favoriser le goût de la lecture sous toutes ses formes.  

Pour bénéficier du chèque-livre, les jeunes doivent s’inscrire sur la plateforme dédiée : https://mesdemarches.aidesrentree.fr L’établissement d’accueil devra ensuite valider l’inscription pour rendre l’e-coupon actif.   Pour renforcer l’accès à ce dispositif, ils ont prolongé jusqu’au 31 mars le délai pour faire la demande de chèque-livre sur le site dédié. Le 31 août 2021 n’étant que la date butoir pour pouvoir l’utiliser en librairie.

Compte-rendu du Congrès Départemental du 14 octobre 2020

Vie démocratique de la FCPE

Le congrès départemental de la FCPE de la Charente-Maritime a eu lieu mercredi 14 octobre à 18h00 au lycée du Petit Chadignac.

Notre Conseil Local de Saintes était bien représenté avec 4 membres présents. Nadège Louassier et Stéphane Brion ont été élus administrateurs départementaux. Ils seront attachés aux projets suivants : communication et transports scolaires.